Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sartre à la BNF

dimanche, 24 septembre 2006 | Sartre à la BNF

Certains se rappellent peut-être de cette affiche annonçant une exposition, l'an dernier, sur l'oeuvre de Sartre à la BNF ? non ?! pourtant, il ne suffisait pas d'habiter Paris pour en entendre parler ;-)
En effet, elle a fait scandale ! la raison ? fort simple et assez révélatrice des changements de notre époque : Sartre a toujours été un fumeur de 1ere (passez-moi l'expression). Sur chaque photo, à chaque interview, on le voyait avec un mégot de cigarette au doigt. Bien sûr, cette photo n'y échappait pas seulement voilà, çà dérange dans notre société de plus en plus répressive à l'égard des fumeurs. Donc, on effaçat la cigarette de l'image ...
Anodin ? pas vraiment puisqu'on trompe ainsi les gens sur la réalité de cet auteur qu'on se propose en même temps de découvrir ...
A quelle époque !!! ;-)

08:00 Écrit par Photigule dans Evénements | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : france, paris, photo, photos, photographie, sartre, écrivain | |  Facebook

Commentaires

en tout cas l'effet esthétique de la photo est vraiment superbe

Écrit par : beveziers | dimanche, 24 septembre 2006

Une belle perspective dans cette photo.
Un fait scandale, je m'en souviens d'une réalité déformée (quand je dis que le rose n'est pas la couleur que l'on pense...).
Bien à toi.

Écrit par : Ambroise | dimanche, 24 septembre 2006

Belle perspective en effet. De plus, les tons de la photo s'accordent bien avec l'environnement.
Moi qui ne fume pas je reste aussi perplexe devant ce genre de procédé qui consiste à travestir la réalité du passé pour une soi-disante histoire de santé publique...

Écrit par : Claude B | dimanche, 24 septembre 2006

Bonsoir,
D'accord avec vous..Travestissement..Le photographe a-t-il donné son accord?..Heureusement, nous n'en sommes pas encore au niveau de certains pays dans lesquels le droit du photographe sur son "oeuvre" sont bafoués !!

Écrit par : jelb | dimanche, 24 septembre 2006

cela ne m'étonne qu'elle plaise à Bevezirs cette photo et cela ne l'étonnera pas qu'elle me plaise aussi

Écrit par : véronique | dimanche, 24 septembre 2006

La perspective est sympa...dommage qu'on ne voit pas de plus près l'endroit du déli ... enfin je veux dire là où il n'y a plus rien a voir ...
Bon je me sauve en courant.... J'ai rien dit...

Écrit par : Tina | dimanche, 24 septembre 2006

Ta photo est pas mal! Il y a une chose que l'on cache également sur Sartre! C'est qu'il était parfaitement au courant de ce qu'il se passait en Russie, et qu'il ne voulait pas dire la vérité pour "ne pas désesperer Billancourt" disait-il! Alors cette affaire de clop me fait bien gondoler!

Écrit par : henri | dimanche, 24 septembre 2006

Beveziers :
Merci ;-) l'endroit se prête bien aux jeux de lignes et de fuyantes ...
Ambroise :
Bien à toi aussi et bonne semaine ;-)
Claude :
Encore une invention qui nous vient des "states" : le politiquement correct ! ;-)
Jelb :
Justement, je crois qu'il y a litige avec les propriétaires de cette image. Mais c'est maintenant flou dans mon souvenir ; il faudrait faire des recherches sur internet ...
Véronique :
Merci ;-) en ce qui me concerne, j'ai pour une fois apprécié ce mauvais temps car il s'accordait bien avec le côté sombre de l'affiche ;-)
Tina :
Si, tu as raison ! c'est au niveau de la main en bas à droite, mais comme tu peux le constater, elle a été assombrie pour qu'on ne repère pas trop le geste de Sartre : celui de la tenir juste avant de la porter aux lèvres ...
Henri :
Certe, c'est gondolant et gentillet ;-) j'ajouterai que Sartre était bien liin d'être le seul au courant des activités en Russie ! à cette époque, nombreux étaient les intellectuels, mais aussi des politiques, à donner des renseignements à cette nation ...

Écrit par : Photigule | lundi, 25 septembre 2006

C'est vrai que de plus en plus on "censure". Je suis une ancienne asthmatique allergique au tabac, mon père était un grand fumeur mais fumait tout le temps au balcon. Même si je suis anti-tabac et je ne supporte pas marcher dans les rues avec des gens qui fument devant moi, ou encore faire des sorties sans avoir l'air (et l'odeur) de tomber dans une cheminée, je suis d'avis qu'on doit garder les photos telles qu'elles sont, car enlever un point ici ou là-bas ne montre plus la personnalité de la personne... et je doute que ce soit l'effet désiré...
Ou suis-je naïve? :|

Écrit par : Jo Ann | lundi, 25 septembre 2006